Alice au Pays des Merveilles

17 novembre 2008

Cuisine de ouf !

Allez, j'essaie de vous écrire de nouveau !

Alors pour commencer, voilà mon exploit de cuisine d'aujourd'hui : une tarte citron-chocolat ! Un peu chiant le zeste de citron (bio bien sûr parce que les pesticides, c'est sur la peau qu'on en retrouve le plus ! ), et le chocolat, pas assez liquide pour faire de jolies zébrures, alors ça fait un peu paquets... Bref, visuellement ça aurait pû être mieux, mais c'est histoire de mettre un petit message ! Vous avez loupé la superbe mousse au chocolat de la semaine dernière, tant pis !

PB160004

Huuuuum, n'empêche que c'est bon ! Du sucre, des oeufs du citron, des marbrures 100% chocolat, et voilà !

A plus tard pour de nouvelles aventures culinaires... ;-)

Posté par AliceMerveilles à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2008

BONNE ANNéE

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.

Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier.

Je vous souhaite des passions. Je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants.

Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence, aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite surtout d’être vous.

Jacques Brel

Posté par AliceMerveilles à 15:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 novembre 2007

Les Jeux ZoOlympiques

Tout le monde connaît les Jeux Olympiques..., mais qui ne connaît pas les Jeux ZoOlympiques??

Avez-vous déjà vu un match de foot où les loups affrontent les moutons? Un 100m avec comme concurrents un guépard, une gazelle, un lièvre et une autruche? Une compétition où le javelot est remplacé par une cigogne? Tout cela est possible dans les Zoolympiques!!

Avec les commentaires du serpent qui n'en manque pas une miette, le public en délire et les bagarres habituelles entre prédateurs et prédatés, on ne s'ennuie pas dans les 5 minutes de programme, qui hélas n'est plus à l'antenne...

Ça passait sur la 5, et ça a aussi continué quand la chaîne s'est transformée en France 5 je crois, mais on ne trouve plus d'information maintenant sur Internet... sniff! (Donc pas d'image pour illustrer ce message)

Dommage car c'était drôle, mignon et parfois même instructif pour les enfants qui découvraient les capacités étonnantes (et néanmoins tirées du réel) de nos amis les animaux!

Les exemples suivants ne sont pas tirés de l'émission, mais c'est dans le même genre (mais il faut rajouter les tentations prédatrices bien sûr et les interventions indispensables des arbitres pour éviter que les plus faibles se fassent manger!) :


Saut en longueur

Trois athlètes hors-pairs convoitent le titre : la Grenouille-taureau, le Poisson volant et l'Ecureuil volant.

gren10Sûre d'elle-même, la grenouille détend ses jambes musclées... et atterrit 3 mètres plus loin. Les batraciens la voient déjà championne.

Le poisson volant rit dans sa barbe qu'il n'a pas. Ses puissantes nageoires brassent l'eau du bassin : il émerge telle une flèche argentée avant de retomber 200 mètres plus loin. Dans les gradins, même les poissons en restent bouche bée !

L'écureuil volant, sur qui on fondait beaucoup d'espoir, se contente d'un respectable 100 mètres.

Les applaudissements sont vite enterrés par les coassements furieux d'un gros ouaouaron (nom québécois de la Grenouille-taureau) : "Seule la grenouille a sauté; les autres ont plané."


Classement

1er : grenouille 3m
2eme : poisson volant 200m
3eme : écureuil volant 100m


Le saut en hauteur

Un Kangourou, un Dauphin et... une minuscule Puce, à peine visible même pour les spectateurs assis à l'avant. Son arrivée provoque un fou rire dans l'assistance. Le Kangourou se concentre et saute : 3, 5 mètres pour ce digne descendant de Skippy !

Au tour de la Puce. Elle livre la meilleure performance de sa carrière : 20 centimètres !

dauphinLe sourire moqueur du Dauphin inquiète l'arrogant Kangourou. Et s'il se faisait battre? Après un tour de piscine, le mammifère marin se propulse à 7m dans les airs. Du jamais vu!

Pendant que le champion savoure sa victoire, la puce bondit vers les juges: «Mes 20 centimètres valent au moins cent fois plus que ses 7 mètres!» Elle n'a pas tort. Toutes proportions gardées, son record est prodigieux: il équivaut à 130 fois sa taille. Comme si le dauphin avait sauté par dessus un gratte-ciel.


Classement

1er: la puce 20cm
2eme: le dauphin 7m
3eme: le kangourou 3,5m


Posté par AliceMerveilles à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2007

Le Grand Chemin

DSCF0019Encore une preuve que j'y étais, là où s'est tourné "Le Grand Chemin"!!DSCF0036

Voila comment se passe notre promenade du dimanche: épuisante!... Ben oui parce qu'il est GRAND ce chemin! lol

DSCF0031Un passage le long du canal de la Martinière qui débouche, juste au bout de la photo, dans la Loire, la vraie!! Et oui, c'est chic la Loire-Atlantique! ;-)

C'est chic la Loire en général d'ailleurs...

monstresDSCF0042Et là, on arrive à la Chapelle des Grimmlins, de Goldorak, et autres monstres barbares!!... On voit pas très bien, mais je vous assure, ils y sont!! :-)

Allez, on s'est assez promenés pour aujourd'hui, on rentre au chaud!

Posté par AliceMerveilles à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2007

A devenir fou

On ne sait jamais qui a raison ou qui a tort.

C'est difficile de juger.

Moi, j'ai longtemps donné raison à tout le monde.
Jusqu'au jour où je me suis aperçu que la plupart des gens à qui je donnais raison avaient tort !

Donc, j'avais raison !
Par conséquent, j'avais tort !

Tort de donner raison à des gens qui avaient le tort de croire qu'ils avaient raison.


C'est-à-dire que moi qui n'avais pas tort, je n'avais aucune raison de ne pas donner tort à des gens qui prétendaient avoir raison, alors qu'ils avaient tort !

J'ai raison, non ?
Puisqu'ils avaient tort !
Et sans raison, encore !

Là, j'insiste, parce que ... moi aussi, il arrive que j'aie tort.
Mais quand j'ai tort, j'ai mes raisons, que je ne donne pas.

Ce serait reconnaître mes torts !!!
J'ai raison, non ?

Remarquez ... il m'arrive aussi de donner raison à des gens qui ont raison.

Mais, là encore, c'est un tort.
C'est comme si je donnais tort à des gens qui ont tort.

Il n'y a pas de raison !


En résumé, je crois qu'on a toujours tort d'essayer d'avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort !

Raymond Devos 

 

Posté par AliceMerveilles à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]